Des PC de bureau surpuissants (2)

Dell Alienware Aurora – Un ovni parmi les PC de bureau

Caractéristiques
Intel Core i7 960 (3,2 GHz), 9 Go de DDR3, 2 x 256 Go SSD en Raid 0, dual CrossFire Radeon HD 5870 1 Go, lecteur-graveur de DVD 16x, Windows 7 édition Familiale Premium 64 bits.

Depuis son rachat par Dell, la gamme d’ordinateurs Alienware épouse une nouvelle direction. Certes, il s’agit toujours de PC surpuissants, résolument taillés pour les joueurs chevronnés, mais les configurations font l’objet de multiples options à la carte, comme tous les modèles de Dell. Avec son look moderne et agressif, l’Aurora n’échappe pas à la règle : sa configuration de base, proposée à 1 200 euros environ, constitue un socle que vous pouvez librement adapter à vos besoins. Moyennant un budget pharaonique (comptez 2 800 € au minimum), vous pourrez l’équiper du dernier processeur à six cœurs d’Intel et d’une véritable batterie de cartes graphiques visant à épouser des performances de rêve ! La configuration qu’on a testée représente le nec plus ultra en matière de PC de bureau : le processeur Intel Core i7 960 est particuliè­rement bien équilibré et puissant (3,2 GHz). Et il est servi par un couple de cartes graphiques Radeon HD 5870 en CrossFire qui constitue un impressionnant arsenal pour les joueurs.

Une configuration très polyvalente

Principale originalité de cette configuration à la carte, la solution de stockage revêt de multiples aspects qui peuvent peser lourd sur la facture. Par défaut, le disque dur de 500 Go semble bien mal taillé pour une configuration aussi puissante. Vous pourrez heureusement le troquer contre deux disques durs SSD de 256 Go en Raid 0, qui assurent une réactivité exemplaire sous Windows 7 et les principales applications de création graphique. Fait sur mesure, l’Aurora est une magnifique configuration à la finition irréprochable. On apprécie en particulier le vaste choix des composants, mais également la qualité d’assemblage : la solution de refroidissement est très bien adaptée à la force dégagée. Un véritable ordinateur de rêve à la longévité prodigieuse… on n’en attendait d’ailleurs pas moins en regard de son prix !

Performances

L’Aurora constitue le nec plus ultra : du processeur aux cartes graphiques, en passant par la mémoire vive ou le support de stockage, les composants les plus puissants du marché sont réunis.

Ergonomie

Si son boîtier paraît peu engageant à première vue, il révèle un assemblage sans faille et une très bonne solution de refroidissement. Les multiples ports sont facilement accessibles.

Qualité/Prix

Dans sa configuration de base, l’Aurora déçoit par son manque d’espace disque et sa carte graphique de génération antérieure. Dopez-le avec une Radeon HD 5800 pour en tirer le meilleur parti.

Packard Bell iPower X3.0 I9592FR – Une base très solide à moindre coût

Caractéristiques
Intel Core i5 650 (3,2 GHz), 8 Go de DDR3, disque dur 1 To, AMD Radeon HD 5850 1 Go, lecteur-graveur de DVD 16x, Windows 7 édition Familiale Premium 64 bits.

Avec ses gammes de PC Media Center et ses configurations bureautiques à prix modique, Packard Bell s’est toujours adressé en premier lieu aux utilisateurs soucieux de leur budget. L’iPower X3.0 ne déroge pas à la règle : s’il renferme bien un arsenal adapté aux besoins des joueurs, il reste sous la barre des mille euros. Un véritable argument pour troquer une ancienne configuration contre une machine plus moderne, sans envisager un crédit sur vingt-quatre mois !

Un excellent rapport qualité/prix

Pour réussir un tel tour de force, Packard Bell a choisi des composants légèrement en deçà des solutions retenues par ses concurrents directs. Ainsi, vous ne trouverez pas un processeur Intel Core i7, mais un double cœur Intel Core i5. La différence se fera légèrement sentir pour les amateurs de logiciels de création graphique. En revanche, pour les joueurs purs et durs, l’écart restera relativement tolérable. D’autant plus que Packard Bell mise tout de même sur la dernière génération des cartes graphiques AMD-ATI, avec la Radeon HD 5850. Pleinement compatible DirectX 11, celle-ci est dotée d’une puissance légèrement inférieure à la Radeon HD 5870 qui équipe la plupart de ses concurrents directs. Parée d’une sortie HDMI, cette carte graphique offre une large polyvalence à la configuration de Packard Bell : vous en ferez le théâtre de tous vos loisirs numériques, au-delà des jeux vidéo. ­Discret et ergonomique, le boîtier retenu constitue un bon choix : deux ­tiroirs SATA vous permettent d’étendre facilement la capacité de stockage d’un téraoctet par défaut. On regrettera toutefois que les ventilateurs, un peu faiblards, dégagent un niveau sonore élevé lorsqu’on soumet la machine à un rude régime. Mais Packard Bell relève toutefois haut la main le pari qu’il s’est fixé : proposer une configuration puissante et équilibrée à moins de mille euros.

Performances

Si elle emprunte le look d’un pur PC de bureau, la machine de Packard Bell renferme tout de même des composants puissants, dans une configuration bien équilibrée.

Ergonomie

Bien conçu, le boîtier présente un accès facile à la plupart des connecteurs.
On apprécie son aspect passe-partout, mais on aurait préféré des ventilateurs un peu moins

Qualité/Prix

C’est l’un des atouts de cette machine : solidement équipée et réunissant des composants modernes, elle réussit le tour de force de ne pas dépasser la barre symbolique des mille euros.

LDLC PC Titan – AMD n’a pas dit son dernier mot !

Caractéristiques
AMD Phenom II X4 965 (3,4 GHz), 8 Go de DDR3, disque dur 1,5 To, AMD Radeon HD 5870 1 Go, lecteur-graveur de blu-ray, Windows 7 édition Familiale Premium 64 bits.

Après une année 2009 pour le moins difficile, marquée par l’hégémonie sans faille d’Intel sur toutes les gammes de processeurs, AMD reprend un nouveau souffle. Galvanisé par le succès de ses cartes graphiques Radeon HD 5000 et la longueur d’avan­ce prise sur son concurrent direct nVidia, le fondeur aligne une nouvelle gamme de processeurs au rapport qualité/prix très intéressant. Le CPU choisi dans cette configuration appartient toutefois à l’avant-dernière ligne de produit, depuis que le processeur à six cœurs a signé son entrée. Qu’à cela ne tienne : il constitue un socle relativement puissant pour soutenir une configuration équilibrée, qui ne lésine pas sur le moindre détail. On apprécie en premier lieu le choix du boîtier Xaser de Thermaltake et son alimentation de 700 watts, mais aussi la carte mère Asus M4A79XTD qui constitue l’un des fleurons des modèles dédiés aux processeurs AMD. LDLC fait ici le pari du tout-AMD, en enfichant une carte graphique Radeon HD 5870 de dernière génération, à l’image des configurations bien plus onéreuses d’Alienware ou Medion.

Un PC paré pour toutes les tâches

Relativement comparable à un processeur Intel Core i7 920 pour les jeux vidéo, la solution d’AMD permet à LDLC de contenir un prix abordable tout en ajoutant de multiples détails qui manquent aux solutions concurrentes. On apprécie notamment la présence d’un lecteur/graveur de ­
blu-ray et d’un disque dur de 1,5 To. Le boîtier assure un bon dégagement de la chaleur sans pour autant faire vrombir ses ventilateurs. Malgré son look futuriste qui semble la prédestiner aux joueurs, cette configuration est donc particulièrement équilibrée et conviendra à un usage polyvalent, en particulier aux loisirs numériques les plus ambitieux. Vous profiterez notamment du port HDMI pour relier le PC à un téléviseur LCD dernier cri. Un choix mesuré ! l

Performances

La configuration de LDLC est très équilibrée. Elle offre de bonnes performances générales, y compris dans les jeux vidéo dernier cri grâce à la carte graphique Radeon HD 5870.

Ergonomie

Correctement ventilé, le boîtier abrite un bloc d’alimentation bien adapté. On apprécie le choix de la carte mère Asus, qui offre une connectique très riche, et du lecteur/graveur de blu-ray.

Qualité/Prix

En choisissant un processeur moins cher que les solutions d’Intel, LDLC maintient un prix abordable tout en ajoutant une série de détails qui font la différence, en particulier le graveur de blu-ray.

Des PC de bureau surpuissants

Les PC de bureau n’ont pas dit leur dernier mot ! Ils constituent encore la seule solution pour gérer au mieux les tâches les plus ambitieuses.

5 PC surpuissants à partir de 990 €

Depuis trois ans déjà, les PC portables détrônent les configurations de bureau dans les étals des revendeurs. Avec des prix toujours plus attractifs et la révolution des netbooks, les consommateurs ont largement plébiscité cette gamme d’ordinateurs qui représentent aujourd’hui plus de 60 % des ventes. Il faut dire que les constructeurs ont su rivaliser d’ingéniosité : des PC ultra-portables de 10 pouces aux puissantes configurations de 17 pouces, on dispose désormais d’un choix très large, sans la moindre concession sur les usages. Mais si les PC portables et les netbooks constituent de formidables compagnons numériques au quotidien, il faut bien avouer que seules les tours bureautiques renferment le ­potentiel nécessaire aux activités les plus ambitieuses : jeux vidéo, montage de séquences vidéo en HD… vous devez vous résoudre à adopter un PC fixe pour mieux en profiter !

Intel ou AMD : choisissez votre camp

Le raz-de-marée des PC portables a eu raison de l’engouement de nombreux constructeurs emblématiques, aujourd’hui résolus à ne proposer que des configurations nomades. C’est le cas de Sony qui a cessé de produire des tours de bureau pour se consacrer à sa gamme Vaio. Heureusement, un village d’irréductibles résiste et propose des PC prêts à l’emploi, très puissants. Ceux-ci s’appuient sur les derniers processeurs d’Intel ou d’AMD, là où les ordinateurs portables s’articulent autour de déclinaisons plus modérées, visant avant tout à préserver l’autonomie d’une machine. Les processeurs à quatre cœurs (Intel Core i7 ou AMD Phenom II X4) constituent le socle de base et vous pouvez d’ores et déjà prétendre aux dernières évolutions technologiques moyennant un budget nettement supérieur, avec les premiers processeurs à six cœurs (Intel Core i7-980X et AMD Phenom II X6). Du côté des cartes graphiques, il faut également se résoudre à adopter un PC de bureau pour profiter des dernières évolutions. La quasi-totalité des PC portables et des netbooks se contente d’un chipset graphique intégré à la carte mère ; s’il suffit pour afficher des vidéos en 720p, il n’est pas assez puissant pour s’adonner aux derniers jeux vidéo. Là encore, seuls les PC de bureau vous permettent de tirer parti des jeux DirectX 11 à travers la gamme des Radeon HD 5000 d’AMD-ATI, ou les récentes GeForce GTX 400 de nVidia. Plongez dans notre sélection et adoptez la configuration qui correspond le mieux à vos besoins… et à votre budget !

Critères de test

Les performances

On soumette les PC de ce comparatif à une série de benchmarks, en particulier 3DMark Vantage, 3DMark 2006, PCMark Vantage et Cinebench 10.
Les plus graphiques
Nerf de la guerre, la carte graphique de ces PC de bureau est soumise à une batterie de tests complémentaires, avec des jeux DirectX 10.1 et DirectX 11.

Le stockage

Nous avons relevé les performances de la solution de stockage choisie par chaque constructeur à l’aide de HD Tach et de Crystal Disk Info.

Les points à surveiller

Évolutivité

Tous les PC de bureau de notre comparatif s’articulent autour de grands boîtiers, que vous pouvez facilement ouvrir pour remplacer l’un ou l’autre de ses composants. Vous serez amené à changer la carte graphique au bout de deux ans, pour doper à nouveau votre PC et prolonger sa durée de vie.

Homogénéité

C’est l’un des principaux points à surveiller : au-delà d’un boîtier clinquant et d’un processeur surdimensionné, les constructeurs réduisent l’intérêt d’une configuration en ajoutant une carte graphique en retrait. Veillez à choisir une configuration homogène, dans laquelle tous les composants seront au même niveau.

Medion Erazer X7703D – Luxe, polyvalence et efficacité

Caractéristiques
Processeur Intel Core i7 960 (3,2 GHz), 12 Go de DDR3,
disques durs 2 To + 500 Go, Radeon HD 5870 1 Go, combo
blu-ray/DVD-RW, Windows 7 édition Familiale Premium 64 bits

En marge de ses PC tout-en-un et netbooks à prix modéré, Medion se distingue avec cette configuration prodigieusement équipée qui combine tous les atouts d’un PC de purs gamers.

Figurant parmi les premiers constructeurs à s’être intéressé à ce type d’ordinateurs, Medion ne nous avait pas habitués à naviguer dans les eaux des PC surpuissants et des configurations dopées aux hormones. Et pourtant : l’Erazer X7703D apparaît comme l’une des machines de course les mieux équilibrées, et au rapport qualité/prix imbattable ! Entièrement conçue pour délivrer une puissance impressionnante, elle ne fait pas dans la dentelle. Ce PC s’articule autour d’un processeur à quatre cœurs haut de gamme (Core i7 960 cadencé à 3,2 GHz) et de pas moins de 12 Go de mémoire vive. À ce stade, les créatifs les plus ambitieux seront déjà aux anges : ce modèle dispose du potentiel suffisant pour manipuler simultanément tous les outils de la suite CS5 d’Adobe. Ajoutez à cela une Radeon HD 5870 et un stockage de 2,5 To s’articulant autour de deux disques durs et vous obtiendrez une configuration de rêve pour les joueurs de tous poils.
Des éléments choisis avec grand soin

Aligner des composants de pointe ne suffit pas : Medion l’a bien compris et soigne le moindre aspect de sa bête de course. On apprécie en premier lieu la qualité d’assemblage et le choix des composants : la carte mère X58 Platinum de MSI ne constitue pas une solution au rabais, comme c’est hélas souvent le cas sur des configurations complètes, et le boîtier est très bien conçu. Celui-ci donne même accès aux disques durs enfichés dans des ­tiroirs SATA ; une vraie bonne idée pour échanger facilement des données et remplacer au pied levé l’un des dis­ques de cette configuration. Mieux ­encore : en lieu et place d’un sempiternel lecteur/graveur de DVD, Medion privilégie un combo DVD/blu-ray. Si les bricoleurs préfèrent probablement monter leur propre configuration de toutes pièces, cet Erazer constitue une excellente solution pour tous les utilisateurs moins techniciens, en réunissant le summum de la technologie.

Performances

Très solidement équipé, l’Erazer de Medion séduit par le choix de ses composants. Aucun élément du PC n’est laissé au hasard. Un vrai régal pour les joueurs et les graphistes !

Ergonomie

Le boîtier bien conçu donne facilement accès aux disques durs logés dans des tiroirs en façade. Le système est bien ventilé. Seul bémol : il dégage un bruit non négligeable !

Qualité/Prix

Certes, cette configuration coûte cher mais il est possible d’obtenir une puissance équivalente en montant soi-même son PC. Pour les non-bricoleurs, il s’agit d’une solution exemplaire

PC 77 Autopsy L10 3.8 – Un design de rêve pour PC futuriste

Caractéristiques
Intel Core i7 930 (2,8 GHz), 8 Go de DDR3, Velociraptor 300 Go + disque dur 1,5 To, AMD Radeon HD 5870 1 Go, lecteur-graveur de DVD 20x, Windows 7 édition Familiale Premium 64 bits.

Un design de rêve pour PC futuriste

Sous ses allures avant-gardistes, la machine de l’assembleur PC 77 se distingue par des composants de pointe et un assemblage d’excellente qualité proposés à un très bon prix.

Réputé pour ses choix avisés et le grand soin apporté à l’assemblage de toutes ses configurations, PC 77 propose une configuration extrêmement puissante, résolument taillée pour les joueurs. Premier choix ergonomique qui en dit long sur la qualité de la finition : le boîtier Thermaltake Level 10, équipé de huit ventilateurs et d’une alimentation modulaire de 775 watts, constitue une solution très robuste pour abriter un tel monstre de puissance. On apprécie également le choix de la carte mère Gigabyte GA-X58 pour soutenir le véloce processeur Intel Core i7 930 (2,8 GHz). Dernier modèle en date du constructeur, cette carte mère est d’ores et déjà pleinement compatible avec la norme USB 3.0, ce qui lui assure une belle longévité. Mieux encore : conscient du potentiel de sa configuration, grâce à son très bon système de refroidissement, PC 77 overclocke par défaut le proces­seur à 3,8 GHz en le couplant à l’excel­lent ventirad NH-U12P de Noctua. Le résultat est particulièrement stable et permet d’obtenir des performances de rêve dans les jeux dernier cri… d’autant plus que la carte graphique Radeon HD 5870 est pleinement compatible DirectX 11.

Une finition très soignée

Pour soutenir le système d’exploitation, PC 77 a fait le choix du disque dur Velociraptor à 10 000 tours/min de Western Digital. Couplée à un second disque dur de 1,5 To du même constructeur, cette solution s’avère payante sous Windows 7. Le PC est extrêmement réactif et dispose d’un espace de stockage significatif. Malgré ses allures de char d’assaut, le boîtier de Thermaltake se laisse rapidement apprivoiser et vous pourrez librement mettre à jour les composants par la suite. Vous profiterez, en outre, d’un grand nombre de connecteurs facilement accessibles, en particulier de ports FireWire, de sorties audio digitales optiques et d’un port HDMI. Un sans-faute !

Performances

Les composants choisis offrent des performances exemplaires, à commencer par le processeur overclocké par PC77. On apprécie le choix du boîtier, très bien ajusté

Ergonomie

Le choix de la carte mère Gigabyte s’avère payant : ce modèle haut de gamme est doté de connecteurs bien répartis à l’arrière et en façade. Réactivité exemplaire du Velociraptor.

Qualité/Prix

L’Autopsy se distingue par un assemblage de haute qualité qui ne lésine pas sur le moindre détail. On réservera donc cette configuration à tous les joueurs avides de puissance !