Neo Wooz : de grandes ambitions pour un résultat minimaliste

Radio. Dictaphone. Lecteur photo, audio, vidéo. Écran couleur tactile. 8 Go. Le prix est intéressant, l’appareil est joli. La pratique est moins enthousiasmante. On navigue dans les menus du bout de l’ongle, de manière souvent ardue. Sélectionner un élément exige parfois doigté et précision. Le système ne laisse pas le droit à l’erreur. Cinq zones sensibles, situées sur le bord droit de l’écran, permettent de gérer le contrôle du volume, le retour au menu principal, le dictaphone ainsi que l’utilitaire de prise de notes. Dommage qu’en raison de leur placement biscornu, elles soient si difficilement accessibles. L’écran offre une très bonne luminosité et une définition convenable. Mais sa teinte varie selon l’angle de vision. Autre écueil : nous n’avons pas pu convertir de vidéo avec le logiciel fourni. Le son enregistré par le dictaphone est parasité, et le casque, doté d’une antenne FM, reçoit très mal la radio. Tout cela est bien dommage pour un lecteur multimédia.

Caractéristiques

Lecteur audio/vidéo/photo portatif, écran LCD couleur tactile 2,4 pouces, radio, dictaphone, prise de notes, lecture d’ebooks, connexion USB, stylet fourni, 80,8 x 47 x 11,6 mm, 59 g.

On aime

– Le design
– La luminosité de l’écran
– L’affichage des photos

On n’aime pas

– Le casque
– L’interface
– La réception radio
– Les variations de teinte de l’écran

En résumé

L’interface tactile du WooZ en est à ses débuts. L’appareil est peu pratique à utiliser et la navigation souvent déroutante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *