La gestion et la gouvernance des données, quelle est la différence ?

gouvernance des données

La manipulation des données garantit une meilleure gestion des risques et la rentabilité des investissements d’une entreprise. La gestion des données ou data-management vous permet de contrôler et d’organiser vos ressources de manière efficiente. Par ailleurs, la gouvernance des données ou data-gouvernance vous offre la possibilité de les rentabiliser en utilisant de diverses méthodes.

Les principales caractéristiques de la gestion et de la gouvernance des données

La gestion des données gère l’amélioration et l’identification des données au sein d’une entreprise. Elle a pour objectif de valoriser les datas en tant que ressources numériques. Le développement d’architectures, les réglementations, les procédures ainsi que les pratiques dans la gestion des attentes des organismes sur le domaine du cycle de vie des données sont les principaux rôles du data-management. Il s’agit ainsi d’une vision systémique des informations basées sur la nature des données. Par ailleurs, la gouvernance des données est un ensemble des rôles, règles, normes, processus qui vous permet de garantir l’utilisation optimale des données. Elle a pour but d’aider les entreprises à atteindre ses objectifs. Elle sécurise les données en mettant en place des règles d’accès. De cette manière, la gouvernance des données définit qui peut réaliser une telle action dans une telle situation et avec une telle méthode. Elle est principalement utilisée pour traiter les big data. Le data-gouvernance dispose des moteurs opérationnels qui déterminent les données à contrôler dans votre méthode de gouvernance des datas et les bénéfices que vous pouvez en tirer. Vous pouvez trouver des informations supplémentaires sur la différence entre data-management et data-gouvernance ici

Comprendre la différence entre gestion et gouvernance des données

Une entreprise doit mettre en place une data-management solide et efficace. C’est un programme qui a pour objectif de contrôler et d’organiser vos ressources de données. Elle fera en sorte que vos données soient fiables, opportunes et accessibles à chaque consultation. De cette manière, le data-management collecte, valide, stocke, organise et protège vos données. Il est à noter que si les données ne sont pas correctement traitées, elles deviennent inutilisables et corrompues. La gestion des données englobe ainsi la vie des données depuis sa création jusqu’à sa suppression. De l’autre côté, la gouvernance des données est connue comme une stratégie des données. Vous devez avoir une politique bien définie pour bien gérer vos données. Il s’agit d’un programme commercial non négligeable. Elle a pour objectif de fournir des réponses sur les manières dont une entreprise peut exploiter et rentabiliser ses données. Pour ce faire, vous devez déterminer les données acceptables. Il est à noter que la gouvernance des données inclut les parties prenantes de l’entreprise. La participation de ces derniers est primordiale pour garantir la sécurité et la fiabilité des données.  

Les points d’écarts entre gestion et gouvernance des données

La gouvernance des données vise à ce que l’organisation et les investissements informatiques soient conformes aux réglementations. Elle fera en sorte que les données soutiennent les objectifs de l’entreprise tout en gérant les risques. Le data-gouvernance permet de rentabiliser les serveurs, les logiciels, les ordinateurs, les appareils réseaux, le chiffrement et la sécurité technique et physique de vos données au profit de l’entreprise. Il a ainsi pour objectif d’optimiser les investissements technologiques. Pour réussir sa gouvernance des données, il faut engager des parties prenantes dans les responsables des finances, le marketing, les ventes, les ressources humaines, l’approvisionnement, le directeur informatique et le conseil d’administration. Or, la gestion des données est vaste. Il regroupe tous les services des données pour être géré efficacement. La gouvernance des données fait partie des sous-catégories du data-management. Ce dernier dispose aussi du Master data Management. C’est une gestion des données de référence. Il s’agit d’une méthode utilisée par certaines entreprises pour gérer et définir les données référentielles. Les Masters datas sont des données critiques liées à l’infrastructure de l’entreprise. C’est une base des autres données. Ce sont, donc, des informations toujours utiles comme les conversions des poids, les unités de mesure, les structures de calendrier…

Les différences entre data-gouvernance et data-management

Le data-gouvernance vous offre plusieurs avantages. Il vous fournit une terminologie commune et une vue ordonnée des datas. La gouvernance des données est flexible tout en utilisant des unités opérationnelles. Elle améliorera la qualité de vos données. Pour assurer l’exactitude, la cohérence et l’exhaustivité de vos données, le data-gouvernance crée un plan fiable et efficace. Il vous garantit une meilleure gestion des données en apportant une large dimension humaine de vos datas. Elle établit de bonnes pratiques et des codes de conduite pour répondre aux attentes de tous les domaines. Par ailleurs, la gestion des données participe aux succès d’une entreprise. Elle permet d’anticiper les risques opérationnels et de réputation de l’organisme. Vous aurez le privilège de partager et de centraliser vos données de manière efficiente. Dans les différents secteurs, vous pouvez mesurer, identifier, suivre et gérer facilement les risques avec le data-management.

 

Astuces pour nettoyer votre écran tactile
HP Compaq Presario PC SR5402FR